Théâtre : « Welfare » d’après le film de Frederik Wiseman au TGP

par | 6 Oct 2023

Le TGP nous présente actuellement une adaptation du film  de Frederik Wiseman, WELFARE, réalisé en 1973. En 2020, ce célèbre cinéaste avait proposé à Julie Deliquet de transposer cette œuvre à la scène. Dénonçant la décomposition du système de l’aide sociale américaine dans les années 70, Frederik Wiseman avait créé un portrait au vitriol d’une Amérique à deux vitesses. Brillamment mis en scène par Julie Deliquet, ce spectacle donne la voix aux travailleurs prisonniers d’un système à bout de souffle et des demandeurs désespérés. 

Ce spectacle baigne dans un environnement hyper réaliste puisque l’action se déroule dans un gymnase transformé pour l’occasion en un centre d’aide sociale. Le employés arrivent au fur et à mesure et les demandeurs d’aide sociale s’installent tranquillement en attendant d’être appelés. Dans un coin du gymnase, un musicien à l’aspect marginal, joue de la guitare. Les demandeurs sont composés pour partie de blancs et de noirs américains.

Puis, par la voix d’un superviseur, les demandeurs sont appelés à se présenter un par un. Leurs demandes s’avèrent complexes et parfois confuses. Des problèmes de compréhension éclatent au grand jour compte tenu des disparités de classe entre les employés et ces miséreux. Les éléments de langage créent parfois un imbroglio administratif pénalisant dramatiquement l’urgence exprimée simplement par ces populations défavorisées. EIles en ressortent fragilisées, meurtries et désespérées. Leur incompréhension est totale devant ce qu’ils désignent comme une surdité absolue de l’Etat face à leur situation dramatique;. Des conflits violents éclatent avec ces travailleurs sociaux qui s’arc-boutent sur leurs procédures administratives pour mener à bien leur mission.

Le spectateur est le grand témoin d’un système d’aide sociale à l’américaine à la dérive. Frederik Wiseman pointe du doigt le manque de moyens du personnel administratifs sociaux, la frustration intrinsèque de ses employés et la rigidité de ses services. Balloté par les invectives des uns et des autres qui fusent avec violence, le public ne peut que constater la faillite d’un système étranglé par ses procédures labyrinthiques. Les travailleurs sociaux deviennent alors le réceptacle  des  malheurs de ces pauvres à la dérive. Déversant leur bile avec désespoir, ils se débattent pour conserver un brin de dignité. Les employés de ce centre, au bord du « burn out » tentent, malgré tout, d’apporter une solution valide pour chaque cas, quitte à contourner parfois les procédures en vigueur. Toutefois, la dramaturgie de ce huis clos laisse entrevoir quelques minces espaces où le rire peut se glisser face à certaines situations ubuesques. Si notre société nécessite un cadre administratif, elle en oublie en chemin la dimension humaine. A cela, si l’on empile un manque de moyens patent, une rigidité des règlements, la société finit par créer un fossé de plus en plus grand entre les classes sociales. De facto, la démocratie d’un pays perd ainsi ses couleurs en ne respectant peu ou prou les plus fragiles d’entre nous. Saluons le travail magistral de la mise en scène de Julie Deliquet et de la remarquable interprétation des comédiens qui enlèvent cette pièce avec brio.

Laurent Schteiner

« Welfare » d’après le film de Frederik Wiseman

Adaptation de Marie-Pierre Duhamel Muller
Mise en scène de Julie Deliquet

avec  Julie, André, Astrid Bayiha, Eric Charon, Salif Cisse, Evelyne Didi, Olivier Faliez, Vincent Garanger, Zakariya Gouram, Nama Keita, Mexianu Medenou, Marie Payen, David Seigneur, Agnès Ramy et Thibault Perriard (le musicien).

  • version scénique : Julie André, Julie Deliquet et Florence Seyvos
  • Collaboration artistique : Anne Barbot, Pascale Fournier
  • Scénographie : Julie Deliquet, Zoé Pautet
  • Lumière : Vyara Stefanov
  • Musique : Thibault Pierrard
  • Costumes : Julie Scobeltzine
  • Assistant aux costumes : Marion Duvinage
  • Conception et réalisation de l a marionnette : Carole Allemand
  • Construction du Décor : François Sallé, Bertrand Sombsthay, Wilfrid Dulouart, Frédéric Gillmann, Anouk Savoy, Ateliers du TGP, CDB de Seine St Denis
  • Régie générale : Pascal Gallepe
  • Régie plateau : Bertrand Sombsthay,
  • Régie lumière : Jean-Gabriel Valot
  • Régie son : Pierre de Cintaz
  • Habillage : Nelly Geyres
  • Crédit photos : Pascal Victor

TGP, CDN de Saint Denis
50, boulevard Jules Guesde
93200 Saint Denis
Tel : 01 48 13 70 00
tgp.theatregerardphilipe.com

Jusqu’au 15 octobre 2023 à 19h30 du lundi au vendredi, samedi à 17h, dimanche à 15h
durée : 2h30

 

 

Share This