Théâtre : « Les mémoires d’Hadrien » de Marguerite Yourcenar

par | 27 Juin 2024

Le Théâtre de Poche-Montparnasse nous a présenté les mémoires d’Hadrien de Marguerite Yourcenar dans une  adaptation et une belle mise en scène de Renaud Meyer. Ce spectacle nous plonge avec délice dans l’œuvre de cette académicienne française. Ce seul en scène remarquable passe en revue cette œuvre dense et subtile en feuilletant les pages de la vie de l’Empereur Hadrien. 

Une faible lumière chaude éclaire, sur scène, l’Empereur Hadrien au soir de sa vie. Cette atmosphère propice aux confidences nous plonge dans la vie étonnante de ce jeune romain au destin unique.  Dans une longue lettre adressée à son futur successeur Marc-Aurèle, il dénoue les fils d’une existence riche où la philosophie et l’histoire se sont mariés afin de lui tracer un chemin de vie. Il revient sur certains aspects de sa vie qu’il goûte ou qu’il hume telle une madeleine de Proust. Ses victoires comme ses renoncements ont grandi cet homme dans une sage doxa. Son amour fou pour son amant disparu trop tôt témoigne de la place prise par ce jeune homme. Anéanti, il se devait continuer à vivre privé désormais du sel de la vie. Au soir de sa vie, l’esprit et le corps ne parlent plus la même langue. Son esprit plein de vitalité ne comprend plus cet ensemble qui se délabre. Sa mémoire vacille mais des éclairs lumineux de moments heureux s’échappent de son esprit telles des volutes de fumée. L’insomnie le taraude signalant l’approche de la camarde. Mais une dernière fois, il dédie les dieux en continuant à imposer son existence.

La mise en scène permet au comédien de dérouler la vie de son personnage dans une scénographie simple mais chargée des oripeaux de sa gloire passée. Se lavant ou se drapant, il incarne cet empereur affaibli par l’âge. La force de sa philosophie nous éclaire par sa justesse inaltérable. Le texte adapté par Renaud Meyer est une une merveille. Nous sommes concentrés sur ce discours et suspendus aux lèvres de Jean-Paul Bordes, merveilleux interprète, qui a su nous transporter dans  l’imaginaire historique et philosophique de cette grande dame que fut Marguerite Yourcenar.

Laurent Schteiner

 

« Les mémoires d’Hadrien » de Marguerite Yourcenar

Mise en scène et adaptation de Renaud Meyer 

Avec Jean-Paul Bordes

  • Lumière  Jean-Pascal Pracht
  • Création sonore Bernard Vallery
  • Scénographie  Marguerite Danguy des Déserts
  • Costume Mine Vergès
  • crédit photos :Alejandro GUERRERO

Théâtre de Poche-Montparnasse

75 bd du Montparnasse

75006 Paris

tel 01 45 44 50 21
www.theatredepoche-montparnasse.com

du mardi au samedi à 19h

 

Share This