Théâtre : Avignon In 2022 – « Anaïs Nin face au miroir » de Agnès Desarthe librement inspiré des nouvelles fantastiques et des journaux d’Anaïs Nin

par | 19 Juil 2022

Le théâtre Benoit XII dans le cadre du IN présente Anaïs Nin face au miroir d’après Agnès Desarthe et Elise Vigier à partir des nouvelles fantastiques et des journaux d’Anaïs Nin. Cette création protéiforme propose une nouvelle lecture de cette autrice où la couleur, l’excentricité, la sensualité sont observées sous le prisme de la féminité. Elise Vigier tenait à rendre hommage à cette autrice dans son intimité la plus prégnante. 

Sur un plateau qui s’apparente à une classe de théâtre, Anaïs Nin où son fantôme se promène. Ses vêtements anachroniques sont des souvenirs d’un autre temps. Elle se promène à la rencontre de ces élèves qui déambulent dans cet espace. Très vite, chacun d’entre eux va reprendre des morceaux des nouvelles d’Anaïs Nin en se les appropriant comme si sa personnalité ou ses pensées se distillaient pour laisser une empreinte dans le présent. Nous sommes au cœur de l’intime où la sensualité, le corps, la chair sont autant de moyens d’expression qualifiant une poésie de l’autrice.

Ce faisant, Elise Vigier travaille sur l’alchimie de l’amour sous toutes ses formes, lieu magique où tout est possible. Les multiples variations de l’amour en attestent. Douceur, violence s’entrechoquent à la recherche d’Anaïs. Mais celle-ci revendique tout. Les nouvelles défilent comme autant d’arguments mis en avant pour découvrir des pans entiers de sa personnalité. Ces scènes introspectives couplées, à une musique multiple et dissonante, créent un ensemble esthétique d’une réalité intime et d’une grande intensité. Soulignons le travail colossal de mise en scène d’Elise Vigier qui sous-tend une passion pour Anaïs Nin et la remarquable interprétation des comédiens qui valorisent ce spectacle comme jamais. 

Laurent Schteiner

Anaïs Nin face au miroir d’Agnès Desarthe
Mise en scène Élise Vigier
 
Une pièce pour 8 comédien·ne·s Ludmilla Dabo, William Edimo ,Nicolas Giret-Famin, Louise Hakim, Dea Liane, Makita Samba, Nantené Traoré, Élise Vigier
Et un musicien Marc Sens
 
  • À l’image Marc Bertin (le Père), Marie Cariès (la Mère), Hannarick Dabo (la mère de Ludmilla), Ôma Desarthe (Anaïs ado), Mia Saldanha (Anaïs enfant) Marcial Di Fonzo Bo, Luis Saldanha, Wandrille Sauvage, Philippe Sicot, Steven Tulmets, Flavien Beaudron, Stephen Bouteiller (les soldats) Claude Thomas, Patrick Demiere, Gérard Lange (les hommes du bal)
    Les musiciens à l’image : Louison Audouard, Appolinaire Bertrand-Martembault, Julio De Siqueira, Johan Godard, Léo Zerbib 
  • Assistante à la mise en scène Nanténé Traoré
  • Scénographie Camille Vallat & Camille Faure
  • Régie générale et plateau Camille Faure
  • Images Nicolas Mesdom
  • Costumes Laure Mahéo
  • Maquillage – perruques Cécile Kretschmar
  • Lumières Bruno Marsol
  • Musiques Manusound & Marc Sens
  • Régie son Manu Léonard
  • Conseil en magie Philippe Beau
  • Stage scénographie Noa Gimenez
  • Écriture d’un journal fictionnel de création (au fil des répétitions) par Anaïs Allais avec la documentariste Isabelle Mandin

Théâtre Benoit XII à 18h05

Share This