Théâtre : « Qui m’appelle » de Maguelone Vidal

par | 14 Jan 2023

À partir d’une histoire d’homonymie, Qui m’appelle ? nous offre une expérience sensorielle collective à la fois musicale, théâtrale,
performative et opératique sur l’expression universelle de nos identités singulières : notre prénom et notre nom. Une réflexion joyeuse et une célébration poétique de nos présences dans leur pluralité qui pulsent ensemble ici et maintenant? Ce magnifique spectacle est en tournée dans toute la France !

« A l’entrée de la salle de spectacle, le public est accueilli par deux  femmes : Maguelone Vidal et Maguelone Vidal. Elles se présentent auprès de chaque spectateur·rice, et l’invitent à prendre place dans un dispositif bi-frontal formé de deux gradins se faisant face et délimitant le plateau. Une fois les présentations faites, les deux homonymes partagent, à l’aune de leur étrange situation, les questions qui nous traversent toutes et tous : qu’est-ce que notre prénom et notre nom disent de nous ?

Comment sonnent-ils ? Comment les avons-nous apprivoisés ? Qu’ont-ils façonné chez nous ? Comment résonnent-ils ? Quels rêves ou fantasmes originels portent-ils ? Que disent-ils de noslieux, présents et passés, qu’ils soient historiques, géographiques ou sociologiques ?

Le dialogue des performeuses s’augmente peu à peu des interventions des chanteur·eu se·s qui, assis·es dans le public, témoignent, tel·le·s des coryphées, de leur propre rapport au nom. Le texte porté par les performeuses se déploie progressivement vers les prénoms et les noms des spectateur·rice·s, qui créent une « partition nominale des présent·e·s ».  La partition de chaque nom et prénom s’incarne dans la voix de chaque chanteuse et chanteur. Chaque nom est un terrain de jeu musical avec sa mélodie, ses rythmes et ses accents. Au fur et à mesure, les chanteuses et chanteurs forment un chœur à six dont le chant, uniquement constitué des prénoms et des noms des spectateur·rice·s enveloppe la scène et le public. De la musique singulière de chaque nom émerge la musique chorale de nos noms réunis. Dans l’espace du théâtre, chacun·e vient à la fois boire sa part d’intimité, faire corps et faire chœur.

La musique de notre nom nous convoque toute notre vie. C’est notre musique fondamentale. C’est par elle que dès la naissance nous entrons dans le rapport à l’autre. C’est entendant notre nom par celui ou celle qui nous appelle, par sa voix, par sa tonalité et sa prosodie singulière, que nous entrons dans la langue. Puis dès que nous accédons au langage, chaque nouvelle rencontre s’inaugure par un « comment tu t’appelles ?

L’écriture dramaturgique et la mise en scène articulent des pratiques scéniques polymorphes en sorte qu’elles s’irriguent mutuellement. Elles ouvrent un champ poly-sensoriel, poétique et réflexif qui réunit spectacteur·rice·s et performeur·euse·s dans une réelle proximité. »

Qui m’appelle ?

Composition musicale, mise en scène, dramaturgie – Maguelone Vidal

Interprétation – Maguelone Vidal & Maguelone Vidal et les chanteur·se·s – Géraldine Keller, soprano / Dalila Khatir, mezzosoprano / Anne Barbier, mezzo-soprano / Flor Paichard, contre-ténor / Léonard Michler, basse / Julieta, beatbox

Écriture du texte et collaboration à la dramaturgie – Magali Mougel
Collectage d’entretiens – Maguelone Vidal et Magali Mougel
Travail de chœur – Ignacio Jarquin
Assistanat à la mise en scène / regard extérieur – Nicolas Hérédia
Scénographie – Emmanuelle Debeusscher
Création lumière – Daniel Lévy
Ingénieur du son – Axel Pfirrmann
Costumes – Cathy Sardi
Régie générale et lumière – Mylène Pastre

Share This