La studio Marie Bell, attenant au théâtre du Gymnase, propose actuellement une œuvre puissante de Beckett, Premier amour. Jean-Quentin Châtelain, est l’interprète exceptionnel de ce célèbre soliloque marqué par la singularité et l’étrangeté propres à Beckett.

Cette nouvelle de Beckett met en relief l’itinéraire chaotique d’un promeneur solitaire proprement associable et asocial. Promenant son regard particulier sur l’humanité, il nous livre ses pensées les plus secrètes avec humour. L’étrangeté de ces propos forcent le sourire tant ils se repaissent d’une forme constante de paradoxes et d’idées simples qui renferment tout et son contraire. Ce personnage, par son atypisme, devient un épiphénomène dont on suit les tribulations avec délice. Sa rencontre avec une femme sur un banc laisse filtrer une forme de misogynie qui l’envahit soudainement. Ses réactions à ses invites sont savoureuses et truculentes à souhait. Leur vie commune est à l’échelle de cette vie incongrue et inutile. Elle est l’objet d’une farce dont l’absurdité fait écho à l’excentricité de ce parcours de vie.

@-Christophe-Raynaud-de-Lage

Une scénographie réduite à un fauteuil qui coulisse au son d’un violoncelle assoit le décor de la scène. Jean-Quentin Châtelain s’empare du texte, avec son phrasé personnel et reconnaissable entre tous, donnant aux mots une intensité exceptionnelle. Cette faculté de délivrer la parole beckettienne dans cet accès de singularité déclenche le rire déposant ainsi une couche de cocasserie sur cette fable loufoque. De son chef d’oeuvre autobiographique, Beckett glissait : « J’ai toujours parlé , je parlerai toujours de choses qui n’ont jamais existé ou qui ont existé, si vous voulez, et qui existeront probablement toujours, mais pas de l’existence que je leur prête« .

Laurent Schteiner

Premier Amour de Samuel Beckett
Mise en scène de Jean-Michel Meyer

avec Jean-Quentin Châtelain

Création lumière et à la régie générale : Thierry Capéran

Studio Marie Bell, Théâtre du Gymnase
38 bld Bonne Nouvelle
75010 Paris
Tel : 01 42 46 79 79
https://theatredugymnase.paris

Jusqu’au 27 mars 2022 du jeudi au samedi 19h, le dimanche à 16h

 

Share This